Location :
Dakar
Email :
contact@terangamoviesawards.com

Découvrez Dakar

TMA Pratique > Découvrez Dakar
logo Dakar

Découvrir Dakar

Dakar :  un aperçu historique

La ville de Dakar (en wolof : Ndakaaru) est la capitale de la République du Sénégal et de la région de Dakar. Elle compte 1 056 0091 habitants sur les 3 630 000 habitants (estimation 20182) que compte l’ensemble de la région de Dakar. C’est une des quatre communes historiques du Sénégal et l’ancienne capitale de l’Afrique-Occidentale française (AOF).

Sous la double action des apports migratoires depuis les campagnes et de l’accroissement naturel, la région de Dakar s’est très rapidement développée. Elle est ainsi passée de 400 000 habitants en 1970 à 3,6 millions d’habitants en 2018 soit une augmentation de près de 5% par an. Métropole macrocéphale, elle accueille la moitié de la population urbaine du pays.

Sa situation à l’extrémité occidentale de l’Afrique, sur l’étroite presqu’île du Cap-Vert, a favorisé l’installation des premiers colons, puis le commerce avec le Nouveau Monde, et lui confère une position privilégiée à l’intersection des cultures africaines et européennes. Organisatrice du premier Festival mondial des Arts nègres voulu par le président Léopold Sédar Senghor en 1966, la ville est le siège de l’Institut fondamental d’Afrique noire et de la Banque centrale des États de l’Afrique de l’Ouest.

Aujourd’hui le Dak’Art (la Biennale d’art contemporain) contribue à son rayonnement international. Aux quartiers populaires et aux infrastructures héritées de l’époque coloniale – le port, la gare, le palais présidentiel ou la cathédrale du Souvenir africain, ainsi que le remarquable patrimoine de l’île de Gorée toute proche – se sont ajoutés des édifices plus modernes tels que l’université Cheikh-Anta-Diop, la Grande Mosquée, la Porte du Troisième millénaire et le Monument de la Renaissance africaine, le Grand Théâtre et le Musée des Civilisations Noire.
N’occupant que 0,28 % du territoire national, la région de Dakar concentre 80 % des activités économiques du pays.

A visiter :

L'ile de Gorée

L’île de Gorée ou Gorée est à la fois une île de l’océan Atlantique nord située dans la baie de Dakar (Sénégal) et l’une des 19 communes d’arrondissement de la capitale. C’est un lieu symbole de la mémoire de la traite négrière en Afrique, reconnu officiellement par l’Organisation des Nations unies (ONU) en 1978 : Gorée, « île-mémoire » de cette tragédie, fut ainsi l’un des tout premiers lieux à être portés sur la liste du patrimoine mondial gérée par l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

Les Iles de la Madeleine

Les îles de la Madeleine sont un archipel situé au large de Dakar (Sénégal). Il est constitué de deux îles, dont la plus grande est l’île au Sarpan (Sénégal), et la plus petite, l’île Lougne.

Le lac Rose

Lac rose

Le lac Rose, de son vrai nom lac Retba, est l’un des sites les plus visités du Sénégal.
Ce lac salé doit sa renommée à la teinte originale et changeante de son eau, mais aussi au rallye Paris-Dakar dont il constituait l’ultime étape.
Le lac Rose est un grand lagon de 3 km², peu profond, entouré de dunes et situé à quelques centaines de mètres de l’océan Atlantique, à 35 km au nord-est de Dakar.
Sa couleur rose orangé est due à Dunaliella salina, une cyanobactérie, organisme microscopiquequi fabrique, surtout quand le ciel n’est pas couvert (donc plutôt en période sèche de novembre à juin), de la carotène, un pigment rouge qui lui permet de mieux résister aux forts rayons solaires et à la concentration de sel. La couleur rose est moins visible pendant la saison des pluies (juillet à octobre) car le rayonnement solaire est limité par la couverture nuageuse.

La Maison des Esclaves (sur l’île de Gorée)

La Maison des Esclaves est un édifice historique situé sur l’île de Gorée, à Dakar au Sénégal. L’actuelle Maison des Esclaves daterait de l’année 1776. Elle est située dans la rue Saint-Germain, sur le côté est de l’île. Elle se trouve face au Musée de la Femme Henriette-Bathily.
En dépit des études historiques qui ont montré que la Maison des Esclaves n’aurait pas joué le rôle attribué par certains dans les traites négrières, elle reste un lieu qui revêt pour beaucoup une grande portée symbolique en tant qu’emblème de la traite négrière.
De nombreuses personnalités font le voyage, tels le président du Sénégal Abdoulaye Wade, son prédécesseur Abdou Diouf, les présidents Omar Bongo, Félix Houphouët-Boigny, Luiz Inácio Lula da Silva, Jimmy Carter, Bill Clinton et George Bush20, l’impératrice Farah Pahlavi et sa mère, la reine Fabiola de Mora y Aragón, Michel Rocard, Jean Lecanuet, , Lionel Jospin Roger, Harlem Désir Bettino Craxi, Nelson Mandela, Jesse Jackson, Hillary Clinton et sa fille, Breyten Breytenbach, les chanteurs James Brown et Jimmy Cliff, la famille Obama et Lepape Jean-Paul…

Le Musée des civilisations noires

Le Musée des civilisations noires, est un musée d’État, situé à Dakar (Sénégal), inauguré le 6 décembre 2018.
Dirigé par Hamady Bocoum, archéologue et chercheur à l’université Cheikh-Anta-Diop, le musée a été conçu dans l’objectif de mettre en exergue « la contribution de l’Afrique au patrimoine [mondial] culturel et scientifique ». Il s’agit, notamment, de rappeler que « la métallurgie du fer a été découverte en Afrique 2 500 ans avant Jésus-Christ »1.
Il fait partie des « musées ultramodernes » recensés par Felwine Sarr et Bénédicte Savoy dans leur Rapport sur la restitution du patrimoine culturel africain remis en novembre 2018 au président de la République française

Le Musée historique du Sénégal

Le Musée historique du Sénégal à Gorée est un musée rattaché à l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN) et installé sur l’île de Gorée, dans la baie de Dakar, au Sénégal. Il est consacré à l’histoire générale du pays, des origines à l’indépendance, et tout particulièrement à celle de Gorée, avec, notamment mais non exclusivement, le souci d’expliquer et de commémorer le commerce des esclaves qui a sévi dans cette région.

Le Village des Arts de Dakar

Le Village des Arts de Dakar, vitrine culturelle du Sénégal, est situé à Dakar, sur la route de l’aéroport international Léopold Sédar Senghor, entre le stade Léopold Sédar Senghor et le pont du CICES.
Son cadre agréable et son environnement en font un havre de quiétude et de verdure, très propice à la réflexion et à la création. Centre de recherches et de création, le village des arts est fréquenté par des galeristes, des conservateurs de musée, des architectes, des hommes de culture, des étudiants en quête de mémoire d’études, des journalistes, des hommes politiques et des particuliers.
Le village des arts comprend cinquante-deux ateliers. Toutes les disciplines des arts visuels y sont représentées (peinture, sculpture, céramique, photographie, vidéo, installation, etc.). Le Village est doté d’une galerie d’environ 300m2, une des meilleures cimaises de Dakar, qui reçoit toute l’année des expositions.
Le restaurant-bar, situé dans le village offre un service de qualité dans un cadre très agréable et organise régulièrement des conférences à thème, colloques, symposium, des projections de films suivies de débats, des veillées culturelles, des concerts et des soirées musicales modernes et traditionnelles de haute facture.