Location :
Dakar
Email :
contact@terangamoviesawards.com

Table ronde 24 avril 2019

Table ronde 24 avril 2019
Jean-Pierre BEKOLO, réalisateur Camerounais.

LE 24 AVRIL 2019
Heure : 9h-13h

Table Ronde constitutive d’un groupe de Recherche – propositions-actions en faveur du financement du Cinéma et de l’audiovisuelle au Sénégal

En partenariat avec la Direction de la Cinématographie/ La Section Métiers des Arts et de la Culture de l’UFR CRAC (Civilisations, Religions, Arts et Communication ) de L’Université Gaston Berger de St Louis…….

Ouvert aux écoles et aux professionnels

La table ronde sera suivit d’une rencontre avec :
M. Jean-Pierre Békolo, réalisateur Camerounais.
https://bekolopress.wordpress.com/

Personnes Invité(e)s :

  • Jean Pierre Békolo
  • AngeleDiabang
  • GoraSeck
  • FabacaryColy
  • Oumar Sall (Cinekap),
  • Oumar Sall (Adafest)

Notre cinéma et notre production audiovisuelle ont connu un essor remarquable depuis quelques années malgré les difficultés de financement et la fragilité des lignes institutionnelles d’appui à la production.
Le pari des nouvelles technologies peut être gagné vu les compétences créatrices dans le champ de l’audiovisuelle grâce au numérique.

Ce que nous devons inventer c’est une économie structurée, des sources de financement indépendantes et pérennes: La circulation des œuvres à l’échelle mondiale s’est accélérée à un rythme tel qu’il est évident que nous devons fournir plus d’efforts et d’imagination pour ne pas mourir encore de dilution culturelle.

Ailleurs des exemples inspirants ont permis de fixer des sources de financement qui garantissent la sauvegarde des imaginaires et des identités des pays ; des économies culturelles se sont créées et ont su trouver leur propre modèle (Financement privé au Nigeria / CNC en France/ En 2016 en France, la nouvelle taxe sur les recettes publicitaires issues des plateformes type YouTube, Dailymotion ou Snapchat s’est inscrit véritablement dans la grande tradition de la défense de l’exception culturelle à la française…).

L’association Cinéma 221 voudrait réunir autour d’une table des professionnels du champ (Cinéma et télévision) et servir de rampe de lancement d’un cadre de concertation et de suivi d’activités de réflexion et de propositions qui ont pour finalité d’agir sur les décisions des autorités, nourrir leurs initiatives et influer sur les politiques de financement et la recherche de source de financement intégrés à l’économie de notre pays.

En nous inspirant des modèles de réussite mais en inventant dans le contexte de nos économies des dispositifs qui nous ressemble. L’objectif est de voir par rapport aux environnements économiques, par rapport aux propriétés de l’économie numérique dans sa globalité, les conditions à mettre en œuvre pour que notre industrie du cinéma et de l’audiovisuel puisse pleinement en tirer avantage.

Nous savons que des initiatives sont déjà lancées : Comme un dispositif de taxation complémentaire sur le matériel numérique entrant en vue de financer l’industrie de création musicale et audiovisuelle. Ce projet porté par l’équipe de Angèle Diabang, la première Directrice de la société de gestion collective des droits d’auteurs et droits voisins du Sénégal, serait dans le circuit des administrations. Tout compte fait, La SODAV qui est une société civile placée sous le contrôle des artistes, est assurément un premier pas important dans cette dynamique que nous voulons participative en réunissant ce groupe de réflexion et d’initiative lors de cette première édition des TeranguaMovie Awards.

La rencontre caractérisée par le principe d’égalité, de partage d’expériences, de pratiques et d’idées laisse à l’assemblée l’initiative de l’organisation à mettre en place. L’association Cinéma 221 se propose de servir de secrétariat et ou de coordination et de gestion du calendrier de ce cadre qui naitra de cette première rencontre que nous voulons institutionnaliser.

Derniers Aricles